Les femmes à l'école de l'intelligence artificielle chez Microsoft

[© Microsoft]

Les femmes seront-elles les futures championnes des métiers liés à l'intelligence artificielle ? Microsoft y croit et promeut leurs capacités à travers une formation professionnelle dédiée, ouverte à tous.

Lancée en mars 2018 dans ses quartiers d'Issy-les-Moulineaux (Hauts-de-Seine), l'école IA de la firme américaine s'est depuis très largement développée en France, avec pas moins de huit centres de formation et bientôt vingt d'ici à 2020.

Si l'objectif ici est de composer des promotions paritaires d'apprenants, la firme de Redmond entend motiver la gent féminine, à l'heure où seulement 40,3 % des étudiants des filières scientifiques sont des femmes, selon le rapport 2019 de l'Observatoire des inégalités.

ecole_ia_microsoft_5cf7aadd574db.jpg

En 2019, l'école IA a accueilli sa première promotion composée à 80 % de femmes, là où les précédentes en recevaient souvent 30 %. «Les femmes ont tendance à s'autocensurer dans les filières scientifiques, en outre, les métiers liés à l'intelligence artificielle (data scientists ou techniciens de l’IA) sont encore flous pour le grand public», analyse Louise Joly, directrice de l'école IA de Microsoft.

Des profils très variés

Les profils admis sont très divers et nul besoin d'être un crack en maths pour faire des étincelles. A l'instar de Hanane, venue des filières juridiques. «J'avais appris à coder sur des plates-formes d'auto-apprentissage, confie-t-elle. Lorsque je travaillais dans mon domaine, je me suis rendu compte qu'il y avait de nombreuses solutions que l'informatique pouvait apporter notamment en matière de lutte contre la fraude». Sa reconversion professionnelle, Hanane l'a lancée auprès de Simplon, spécialiste des formations numériques et partenaire de l'école de Microsoft.

microsoft_ia_femmes_2_5cf7b171b706a.jpg

Pour Tassiratou, titulaire d'une licence en informatique, le code n'etait pas nouveau. Toutefois, la jeune femme explique ne pas avoir pensé à suivre les métiers liés à l'IA, jusqu'à récemment. Un avis partagé par Sophie. Titulaire d'un bac S, elle avait choisi le métier d'opticienne qui ne l'a pas convaincu, avant d'apprendre l'existence de cette formation et d'espérer développer une IA autour des services à la personnes.

Surtout Microsoft mise ici sur la diversité des cerveaux, avec des promotions intergénérationnelles, la fourchette d'âge actuelle étant située entre 19 et 45 ans. «Il n'y a d'ailleurs pas de limite d'âge, précise Louise Joly. Et les parcours sont très ouverts, allant de personnes sans diplôme à des bac + 5 confirmés».

Le tout est ici d'arriver tout de même avec des connaissances solides en terme de programmation et un projet professionnel compatible avec le secteur de l'intelligence artificielle, actuellement en plein boom. Etalée sur 7 mois, dont un mois et demi de remise à niveau avant d'entamer sa formation pédagogique, cette formation gratuite se prolonge ensuite sur 12 mois en entreprise.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles