iPhone 11 et 11 Pro : notre verdict autour des nouveaux fleurons d'Apple

Toujours très attendus par tous ceux qui ne jurent que par la firme à la pomme, les iPhone 11, 11 Pro et 11 Pro Max sont commercialisés ce vendredi. Trois modèles qui s'inscrivent dans la continuité de l'iPhone X lancé fin 2017.

Tancé durement par la concurrence, Apple se met à la page avec la volonté d'apporter son savoir-faire maîtrisé, avec un soin particulier apporté à la photo et la vidéo.

Un design inchangé à quelques détails près

comparaison_11_et_xs_5d84d275872d0.jpg

D'un point de vue design, cette nouvelle génération d'iPhone ne tranche en rien avec ses prédécesseurs. On retrouve l'écran à encoche en façade et le look général des iPhone 11 et 11 Pro reste le même que celui des Xr et Xs, dans leur catégorie. Même la taille reste la même, comme en atteste la photo ci-dessus entre un 11 Pro (à g.) et un Xs (d.). Il faut donc les retourner et observer leur surface dorsale pour voir la différence.

Ainsi, le 11 gagne un capteur photo supplémentaire par rapport à son grand frère, le Xr, et passe donc à un module photo à double capteur sur lequel nous reviendrons plus tard. Introduisant déjà une belle variété de couleurs l'an passé avec le Xr, Apple revoit aussi sa gamme avec le 11 qui s'affiche avec des couleurs pop et à la mode. Ainsi, aux traditionnels blancs et noirs s'ajoutent un vert, un jaune, un mauve et un rouge dit (Product)RED - des fonds étant reversés à cette association de lutte contre le Sida.

Concernant les iPhone 11 Pro et 11 Pro max, là encore le châssis reste le même que les Xs et Xs Max. La nouveauté principale vient de l'ajout de son module photo en forme de carré, comportant les trois fameux capteurs. Il est agrémenté d'un dos en verre usiné avec une seule feuille de verre, y compris pour englober les trois capteurs, avec un bel aspect mat. Quatre coloris sont au rendez-vous cette année, avec l'argent, le gris sidéral et l'or rose, auquel s'ajoute une nouvelle couleur baptisée «vert nuit».

Apple de retour dans la course pour la photo

iphone_11_pro_capteur_5d84d47c02dc1.png

Alors que Huawei enterre régulièrement ses rivaux avec des équipements photos impressionnants, en atteste le P30 Pro, Apple était souvent dépassé sur ce point ces dernières années, même si les doubles capteurs photos apparus sur le X puis les Xs restaient d'excellente facture. L'année 2019 marque toutefois le retour de la marque à la pomme parmi les meilleurs du marché sur ce point, affirmant son savoir-faire en la matière. Et les nouveautés sont nombreuses sur ce plan.

A la différence des Xr et Xs, l'iPhone 11 introduit un nouveau tandem de capteurs. Exit le duo grand angle et zoom 2x des Xs, place au mariage d'un grand angle de 12 Mpixels et d'un ultra grand angle de 12 Mpixels de 120°. De quoi offrir déjà plus de polyvalence à ses utilisateurs. Et le grand angle séduit, avec une image bien contenue et qui ne perd pas en résolution. Un résultat qui se traduit aussi sur le plan de la vidéo, avec la possibilité de filmer en 4K à 60 images par seconde. Sur le plan logiciel, iOS 13 ajoute un mode nuit intéressant qui permet d'offrir des images saisissantes sur ce plan, à l'instar des Google Pixel 3 et Huawei P30 Pro qui étaient les seuls à exceller dans ce domaine cette année. Petit plus Apple, le mode nuit s'active automatiquement lorsqu'il reconnaît une scène sous-exposée, en basse lumière. Tandis que la concurrence invite encore à sélectionner manuellement le mode nuit.

Les portraits bokeh ont également été améliorés sur l'iPhone 11 avec la reconnaissance des objets ou des animaux, alors que l'iPhone Xr ne permettait de le faire que sur les personnes. Enfin, un mode «éclairage de scène mono» a été ajouté au mode portrait afin de réaliser des portraits lumineux en ajoutant un fond blanc, comme si la photo avait été prise dans un studio professionnel. Enfin, le système HDR autorise des photos en contre-jour pour s'assurer que le sujet n'est jamais dans l'ombre.

A l'avant, on retrouve la caméra True Depth qui autorise un Face ID toujours plus rapide pour identifier et débloquer le smartphone. Surtout, le capteur de la caméra passe de 7 à 12 Mpixels. Celle-ci autorise donc des selfies de meilleure définition. L'outil introduit également le mode Slofie, qui permet de capturer un autoportrait en slow-motion à 120 images par seconde. Une fonction gadget qui devrait néanmoins amuser les familles. Attention, mieux vaut avoir les cheveux longs pour faire son effet «star» lorsqu'on l'active...

Du côté des iPhone 11 Pro, on prend l'ensemble des spécificités que nous avons développé ci-dessus et on les améliore. Surtout, les 11 Pro bénéficient de ce fameux triple capteur, qui profite donc ici d'un mini-téléobjectif 2x de 12 Mpixels. Là encore, des efforts ont été faits pour offrir des images propres. Les couleurs sont fidèles et l'appareil est rarement pris en défaut.

Le trio de capteurs offre une polyvalence confortable pour les shootings et s'avère très bon pour les vidéos. A noter, l'application Filmic Pro va bientôt profiter d'une mise à jour pour exploiter à fond les capacités vidéo des iPhone 11 Pro, notamment pour filmer en utilisant les trois capteurs dorsaux et le capteur avant. Il sera ainsi possible de filmer en même temps avec deux capteurs au choix et d'enregistrer la double sortie vidéo. Un vrai plus qui devrait ravir professionnels et la génération YouTube.

Des écrans améliorés

En façade les iPhone 11 et 11 Pro ne diffèrent pas de leurs prédécesseurs, les Xr et Xs. Il s'agit ainsi d'un écran à encoche de 6,1 pouces pour le 11 et de 5,8 et 6,5 pour les 11 Pro et 11 Pro Max. Les habitués ne seront pas perturbés. Reste qu'Apple a poursuivi ses efforts concernant les technologies qui habitent ces écrans. Ainsi, l'écran LCD Liquid Retina de l'iPhone 11 intègre le True Tone pour offrir une colorimétrie adaptée à son environnement et une balance des blancs plus fidèle en fonction de la lumière ambiante. Il intègre également l'haptic touch qui permet d'avoir un léger retour et la possibilité d'ouvrir des sous-menus sur une appli en appuyant légèrement plus fort sur la dalle tactile.

iphone_11_ecran_5d84d520966c6.png

Mais c'est surtout du côté des iPhone 11 Pro que l'on peut voir une différence. Les écrans OLED se nomment cette année Super Retina XDR. Apple a ici revu ses dalles avec un taux de contraste encore plus poussé que sur les Xs de 2018. Ainsi, celui-ci atteint un ratio de contraste de 2.000.000:1 contre 1.000.000:1 pour ses prédecesseurs. La colorimétrie a été retravaillée avec des couleurs plus fidèles compatibles avec le label Dolby Vision (pour assurer une restitution de l'image fidèle au film original). Et si ce dernier est un argument marketing mis en place par de nombreuses marques, nous avons pu voir certaines différences dans la qualité d'image en visionnant le même extrait de film sur des iPhone Xs et 11 Pro, avec un net avantage pour ce dernier.

Un processeur très costaud

Si, lors de nos tests habituels nous faisons souvent peu de cas des processeurs intégrés aux mobiles, nous devons reconnaître que la puce A13 Bionic qui équipe l'ensemble de la série 11 envoie du lourd. Nous avons mené plusieurs essais avec des jeux vidéo exploitants la 3D sur Apple Arcade (le nouveau service gaming de la firme).

Si le A12 des Xs était considéré comme le processeur le plus puissant du marché, le A13 monte sur la première place du podium sans avoir trop à s'inquiéter de la concurrence. Toute l'interface iOS 13 fonctionne de manière fluide et les jeux (gourmands en ressources) ne toussent jamais. Sur ce point Apple promet également que son processeur maison consomme également moins d'énergie. La société de Tim Cook affirme ainsi que son architecture est 20 % plus rapide que celle du A12 et jusqu'à 40 % moins énergivore.

Verdict

A l'heure du verdict, nous ne pouvons que saluer les efforts menés par Apple. La firme rattrape ici son retard en matière de photo et vidéo avec un équipement complet et bien intégré. On regrette toutefois qu'Apple n'ai pas encore changé le design de ses mobiles, qui adoptent le même que l'iPhone X sorti il y a deux ans déjà. Les tarifs restent également dans ce qui se fait de plus cher sur le marché, mais n'augmentent pas. Seul l'iPhone 11 arrive sur le marché à partir de 809 euros, soit 50 euros de moins que le Xr.

Un geste intéressant de la part d'Apple qui propose ici l'un des meilleurs smartphones du marché, avec de vrais arguments pour faire mal à la concurrence chinoise. Pour les adeptes du premium, les 11 et 11 Pro offrent quant à eux une prestation toujours sans reproche, qui devrait particulièrement séduire les amateurs de photo.

iPhone 11, à partir de 809 euros, 11 Pro, à partir 1.159 euros et 11 Pro Max, dès 1.259 euros.

À suivre aussi

Smartphone Google dévoile son Pixel 4, un smartphone toujours branché photo
Cybersécurité Les cyberattaques visant les mobiles ont triplé en 2019
Cette application, baptisée Xuexi Qiangguo, a dépassé en avril le cap des 100 millions de téléchargements, selon les médias d'Etat chinois.
surveillance Chine : une application sur Xi Jinping espionne les smartphones de ses 100 millions d'utilisateurs

Ailleurs sur le web

Derniers articles