Les 4 comédies musicales à ne pas manquer à la rentrée

Sofia Essaidi et Carien Keizer, les deux têtes d'affiche de la version française de Chicago, présentée au théâtre Mogador à partir du 18 septembre. [Stage Entertainment]

Ces dernières saions, les comédies musicales se sont bousculées dans les théâtres parisiens. Mais après plusieurs échecs financiers, elles seront beaucoup moins nombreuses à la rentrée. 

De «Chicago» à «Peau d’âne» en passant par «We will rock you» et le «Fashion freak show» de Jean-Paul Gaultier, ces quatre créations sauront se tailler la part du lion entre spectacle culte, grande première et show hybride.

Chicago : l’iconique spectacle de Broadway à Paris 

C’est la comédie musicale que tout le monde attend.  Tout droit débarqué de Broadway, le musical « Chicago » - spectacle culte créé en 1975 notamment par Bob Fosse et porté sur grand écran en 2003 par Rob Marshal, avec Catherine Zeta Jones, Renée Zellweger et Richard Gere dans les rôles titres - arrive au théâtre Mogador pour 100 représentations. Alors que la nouvelle version de ce grand show est à l’affiche à New York depuis 1996, détenant ainsi le record de longévité, ses airs jazzy et son atmosphère sexy marqueront la rentrée.

Produite par Stage Entertainment, à qui l’on doit de nombreux succès ces dernières années comme «Grease», «Cats», «Le bal des vampires» et «Cabaret», la version française de ce grand show plongera le public dans les années 1920.  Carien Keizer et Sofia Essaidi reprendront les rôles de Roxie Hart et Velma Kelly, deux chanteuses de jazz incarcérées pour meurtre, qui grâce à leur avocat Billy Flin, campé par  Jean-Luc Guizonne, retrouveront la liberté et la scène. 

A partir du 18 septembre, «Chicago», Théâtre Mogador, Paris 9e.  

We will rock you : Un show très rock porté par les tubes de Queen 

De son côté, elle a fait les belles heures du West End londonien. Après avoir été jouée dans 28 pays et devant plus de 16 millions de spectateurs, la comédie musicale rock « We will rock you » arrive, elle aussi, dans la capitale à la rentrée. Alors que le groupe Queen et son emblématique leader va faire l'objet d'un long métrage «Bohemian Rhapsody», en salle le 31 octobre prochain avec Rami Malek dans le rôle de Freddie Mercury, sur scène, leurs plus grands tubes se mettent au service d’une histoire d’anticipation. En l’an 2300, la terre est soumise à un régime autoritaire qui annihile toute créativité et uniformise tout : vêtement, image, musique. Mais c’est sans compter sur un petit groupe de révolutionnaires qui compte bien sauver le rock. Un spectacle qui déménage, mis en scène  et adapté en français, exception faite des chansons, par l’excellent Ned Grujic.  

Du 28 septembre au 4 novembre «We will rock you», Casino de Paris, Paris 9e. 

Fashion Freak show : Jean-Paul Gaultier présente sa première revue aux Folies bergère 

Ce sera le show le plus haute-couture de la rentrée. Et pour cause, Jean-Paul Gaultier, qui a toujours aimé le monde du spectacle, se lance et réalise un rêve de gosse. Il présentera à partir de début octobre son «Fashion Freak show», une revue inspirée de son histoire personnelle et du monde de la mode mêlant prêt-à-porter, music-hall, culture pop et excentricité. De ses débuts à ses plus grands défilés, en passant par les soirées londoniennes et les personnages qu’il a croisés, il a souhaité dévoiler les coulisses de son univers avec humour et exubérance. Artistes, danseurs et circassiens se sont donc mis au service de son imagination et de sa créativité. Ils déambuleront notamment sur scène dans des créations spécialement imaginées pour l’occasion comme dans ses pièces iconiques. Parmi elles : l’incontournable corset qu’il a imaginé pour Madonna en 1990.     

A partir du 2 octobre « Fashion Freak Show », Les Folies Bergère, Paris 9e.

Peau d’âne, pour la première fois adaptée en comédie musicale au théâtre Marigny  

Pour célébrer la réouverture du Théâtre Marigny, fermé depuis 2013 pour travaux, son directeur Jean-Luc Choplin est allé piocher dans le répertoire culturel français.  L’ancien directeur du Châtelet a, en effet, choisi de lancer la saison avec l’adaptation en comédie musicale de «Peau d’âne», d’après le film de Jacques Demy. Une première. Réorchestrée par Michel Legrand lui même, qui signera également de nouvelles compositions, cette féérie musicale sera mis en scène par Emilio Sagi, dont l'ambition n'est ni de trahir, ni de copier l’œuvre de Jacques Demy. On y retrouvera notamment l’iconique chanson « Prenez de la  …/ …prenez de la farine, versez dans …/ … versez dans la terrine » interprétée en 1970 par Catherine Deneuve. 

A partir du 14 novembre, Peau d’âne, Théâtre Marigny, Paris 8e.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles