Affaire Maëlys : la mère de la petite fille publie un nouveau message déchirant

«L'amour que j'ai pour toi il ne pourra jamais me l'enlever», écrit la maman de Maëlys dans un nouveau message poignant sur Facebook, qualifiant Nordahl Lelandais de «monstre». «L'amour que j'ai pour toi il ne pourra jamais me l'enlever», écrit la maman de Maëlys dans un nouveau message poignant sur Facebook, qualifiant Nordahl Lelandais de «monstre».[JEAN-PHILIPPE KSIAZEK / AFP]

Alors que Nordahl Lelandais a refusé de parler lors de sa dernière audition, la mère de Maëlys, enlevée et tuée à l’âge de neuf ans il y a six mois, a publié un nouveau message poignant sur son compte Facebook.

La douleur est toujours aussi vive et l’émotion ne quitte pas cette maman rongée par le chagrin et le manque de sa fille, disparue il y a tout juste six mois, au cours de la nuit du 26 au 27 août 2017, lors d’une fête de mariage à Pont-de-Beauvoisin, en Isère.

Facebook, sur lequel de nombreux messages et diaporamas ont été publiés depuis l'enlèvement de la fillette, sert d’exutoire à cette mère brisée. «6 mois mon poussin qu'il t'a ôté la vie. Pourquoi ?», commence ainsi Jennifer Cleyet Marrel.

«J'espère qu'il va rester en prison à perpétuité»

Toujours dans l’attente de réponses à ses questions, la maman poursuit : «Qu'est-ce qu'il t'a fait ce monstre ? Maëlys tu me manques, j'essaie de continuer de vivre pour toi pour que Justice soit faite... Ta vie est gâchée à cause de ce psychopathe tu n'auras jamais de petits copains, jamais d'enfants. Je le hais ce monstre et j'espère qu'il va rester en prison à perpétuité. Qu'il ne fasse plus jamais souffrir personne».

Lors de sa dernière audition, Nordahl Lelandais a refusé de s’exprimer, affirmant qu'il ne se sentait «pas en état de parler», laissant toujours planer le doute sur les circonstances de la mort de Maëlys et provoquant la colère des parents de la victime et de leur avocat, «ulcéré» par ce silence. Le meurtrier présumé a effectivement indiqué mi-février aux gendarmes où se trouvait le corps de la petite, juste après avoir avoué avoir commis le crime, mais il n’a pas donné plus de détails sur les faits. Dans ses déclarations, mi-février, il avait évoqué une mort «accidentelle», ce à quoi la famille ne croit pas.

«Mon ange tu étais, tu es et tu seras toujours dans mon coeur. L'amour que j'ai pour toi il ne pourra jamais me l'enlever. Il paiera pour tout le mal qu'il a fait, je te le promets. Je suis fière de toi, tu es une fille exceptionnelle, je t'aime de tout mon coeur. Ton bout de choux qui a le coeur a brisé», conclut la mère de Maëlys.

Sous le message de la maman, les messages de soutien, mais aussi de colère ou de tristesse affluent. «Que te dire, les mots me manquent... J'admire ton courage, ta force et ta dignité», écrit une internaute. «Y’a pas de mot, le pire c'est que cette ordure ne ressentira jamais autant de souffrance que vous pouvez en avoir aujourd'hui», lance un autre.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles