Perdue lors d'une randonnée, une famille sauvée grâce à une bouteille jetée dans une rivière

Curtis Whitson, sa petite-amie Krystal et son fils Hunter, autour de leurs bons samaritains. [Capture Facebook / @Tech4Sup].

Ils ont fait avec les moyens du bord, de l’astuce et beaucoup d’imagination. Partis en randonnée sur l’un des affluents du fleuve Salinas, en Californie, trois campeurs américains se sont récemment retrouvés coincés.

Curtis Whitson, sa petite-amie Krystal et son fils Hunter étaient en train de naviguer sur le fleuve, lorsque, au bout de trois jours, ils se sont rendu compte qu’ils avaient atteint le bord d’une cascade haute de 20 mètres.

Curtis, qui était déjà venu sur place il y a sept ans, s'est alors souvenu qu’à l’époque, une corde était installée sur un rocher, permettant aux campeurs de redescendre et de poursuivre leur route.

La famille prise au piège

Malheureusement, après de longues recherches, la corde s'est révélée être introuvable, sans doute disparue dans l'eau et emportée par les forts courants. Logiquement, la petite famille a commencé à paniquer, d’autant plus qu’elle se trouvait dans un endroit sans aucun réseau téléphonique.

Comme dans un film d’aventure, et après avoir fouillé dans son sac, Curtis a alors eu l’idée de graver le mot «Help» («Au secours», en français) sur sa gourde en plastique, avant d’y glisser à l’intérieur un message de détresse écrit sur sa note d'hôtel.

Une véritable bouteille à la mer, en somme, qu'il a jetée du haut de la falaise, sans trop savoir ce que cela donnerait. Dans l’attente d’éventuels secours, la famille a ensuite écrit un SOS géant avec des pierres disposées sur une bâche à même le sol.

Une mésaventure « effrayante»

«C’était un peu effrayant, a témoigné Hunter, d’autant que nous n'avions vu aucune âme qui vive durant tout le voyage». Mais par miracle, après avoir passé la nuit sur place, d'autres randonneurs ont retrouvé la bouteille le lendemain, permettant de donner l’alerte.

«Comme vous pouvez l’imaginer, ils étaient très heureux de nous voir», a témoigné Joe Kingman, l’un des secouristes dépêché en hélicoptère. Désormais hors de danger, Curtis et sa famille n’ont plus qu’un seul souhait : retrouver leurs bons samaritains et les inviter à dîner.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles