CES 2019 : une édition sur fond de guerre commerciale entre les Etats-Unis et la Chine

L'édition 2019 du show se déroule jusqu'au 11 janvier à Las Vegas. [D.MCNEW / AFP]

Le CES de Las Vegas, plus grand salon mondial portant sur les nouvelles technologies, ouvre ses portes ce mardi 8 janvier dans un contexte morose.

Car si la croissance est toujours présente, le secteur est en plein doute en raison de mesures commerciales lancées par Donald Trump, tandis que les scandales concernant l'usage des données privées ont écorné l'image de certaines multinationales en 2018.

Alors que le show américain déballe les innovations à venir pour les prochains mois et la prochaine décennie (5G, voitures autonomes, écrans pliables, robots...), les observateurs du secteur des nouvelles technologies affichent un optimisme mesuré et ne cachent pas leur inquiétude. Car les décisions visant à engager une lutte commerciale, prises par le président des Etats-Unis en 2018, auront cette année des conséquences notamment sur les acteurs du milieu high-tech, y compris sur les fameux GAFA.

Nous n'avons pas mesuré l'ampleur de la décélération économique, surtout en Grande Chine.Tim Cook, PDG d'Apple

En atteste, la situation du géant Apple qui a présenté, le mercredi 2 janvier dernier, des prévisions de résultats revus à la baisse pour son prochain trimestre. La firme à la pomme estime ainsi que son chiffre d'affaires devrait atteindre environ 74 milliards d'euros, alors que ses précédentes prévisions envisageaient 5 à 9 milliards supplémentaires. «Même si nous anticipions des difficultés dans des marchés émergents importants, nous n'avons pas mesuré l'ampleur de la décélération économique, surtout en Grande Chine», a expliqué son PDG Tim Cook, dans une lettre aux investisseurs. Une déclaration qui n'est pas anodine, puisqu'elle rappelle à tous que l'empire du Milieu est non seulement le fabricant de la plupart des objets high-tech qui irriguent la planète, mais qu'il représente également un marché colossal avec près d'1,4 milliard d'habitants.

Toutefois, les observateurs liés au CES se montrent encore optimistes. En marge du salon, la Consumer technology association (CTA) estime que le marché américain pourrait profiter d'une croissance de 2 %, qui devrait atteindre 348 milliards d'euros en 2019.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles