Star Wars : dans quel ordre chronologique faut-il regarder les films et séries dérivées ?

Neuf films, au moins trois séries d'animation, deux spin-offs… la galaxie est riche, très riche.[[Disney, Star Wars]]

L'épisode I, puis le II, puis le III ? Sur le papier, ça a l'air simple de regarder la saga Star Wars dans l'ordre, mais l'affaire s'est corsée. Alors que des contenus exclusifs, notamment la série «The Mandalorian» , vient de sortir sur Disney+, et que l'épisode IX débarque en décembre, il est temps de mettre tout à plat.

ÉPISODE i : LA MENACE FANTÔME (1999)

Avant toute chose : dans l'univers de Star Wars, un événement fait figure d'élément central, au point d'être qualifié d'an Zéro : la bataille de Yavin . En gros, c'est celle durant laquelle Luke Skywalker balance une bombe pour faire exploser l'étoile de la mort.

Mais il s'en est passé, des choses, avant ce point fondateur. Le point de départ de la saga, à l'écran, se situe trente-deux ans plus tôt. Le bien nommé épisode I raconte l'enfance d'Anakin Skywalker, qui vit en esclave en compagnie de sa mère sur la planète Naboo. Découvert par deux jedis (Qui-Gon Jinn et son élève Obi-Wan Kenobi), il va démontrer des capacités tout à fait exceptionnelles, et se révèle un excellent pilote.

qoxyxen_5db2192c31004.gif

Le jeune garçon, à l'assurance désarmante, va aussi faire la rencontre de la reine Padmé Amidala, ce qui sera déterminant pour la suite. 

Long et (trop ?) politique, l'épisode I est détesté par certains fans pour une raison principale : la présence envahissante de Jar-Jar Binks, un habitant volubile et épuisant de la planète Naboo. 

ÉPISODE II : LA GUERRE DES CLONES (2002)

Dix ans après «La menace fantôme», Anakin a bien grandi. L'adolescent est devenu l'apprenti d'Obi-Wan, et s'il se montre doué, il est aussi impétueux. La galaxie est quant à elle au bord de la guerre civile. Après une tentative d'attentat la visant,la princesse Amidala, devenue sénatrice, va devoir être protégée par Anakin. Les liens entre les deux se renforcent très vite.

Le film est aussi marqué par la montée en puissance du jeune padawan. De plus en plus attiré par le côté obscur, il assiste, impuissant, au meurtre de sa mère et la venge sans faire de quartier, enfants compris. Une autre menace prend forme, peu à peu : Dark Sidious, un puissant seigneur Sith qui agit dans l'ombre. Lui et Palpatine ne font-il qu'un ? L'issue semble en tout cas très sombre, d'autant qu'Obi-Wan a découvert une armée inquiétante, entièrement constituée de clones.

(THE) CLONE WARS (2003, puis 2008-2013 et 2020)

La série qui prend la suite de l'épisode II constitue un arc narratif complexe. Il se compose de trois éléments. Tout d'abord une première série d'animation (Clone Wars) de 25 épisodes lancée entre 2003 et 2005. Trois ans plus tard, un film d'animation intitulé «The Clone Wars» est sorti, faisant lui-même office de pilote à une série d'animation de 121 épisodes diffusée à la télé entre 2008 et 2014. 

Comme son nom l'indique, cet arc raconte en détails la guerre des clones, située entre l'épisode II et l'épisode III. La série la plus récente est rapidement devenue culte, grâce à un design en 3D audacieux et des personnages bien trempés, tel Ahsoka Tano, qui n'est autre que la disciple d'Anakin Skywalker. Elle est en revanche absente des films en prises de vue réelle de la saga.

1514062384_ahsokaa_5db0937db8d8e.gif

Bonus : il y a quelques semaines, Disney a promis une vraie fin à cette série, et douze nouveaux épisodes vont débarquer. Il seront disponibles en février 2020 sur la plate-forme Disney+.

ÉPISODE III : LA GUERRE DES SITHS (2005)

Trois ans après L'attaque des clones, et donc dix-neuf ans avant la bataille de Yavin, c'est un film plus politique que jamais. Palpatine, le leader de la République, doté des pleins pouvoirs, joue un double jeu. On acquiert la confirmation qu'il est en fait le seigneur noir des Sith, Dark Sidious. Peu à peu, son influence sur Anakin se renforce.

Le film a beaucoup fait fantasmer, car la conclusion était ultra-attendue. Anakin, dans un accès de rage, étrangle son épouse Padmé, l'accusant à tort de l'avoir trahi. Il pense l'avoir tuée, mais elle accouche finalement en secret des jumeaux Luke et Leia et s'éteint. Le film montre aussi l'étape ultime de la transformation d'Anakin en Dark Vador, avec un «combat à mort» face à son maître Obi-Wan. 

heartfeltreflectingirishterrier-small_5db2198b91317.gif

Enfin, «La Revanche des Sith» montre une scène terriblement symbolique, appelée la Grande purge Jedi, lorsque l'armée des clones change de camp et élimine ses anciens alliés, les Jedis sur ordre de Palpatine. Seuls quelques-uns survivent, dont Yoda ou Obi-Wan, mais ils devront désormais vivre dans l'ombre. L'Empire semble avoir gagné la partie. 

SOLO (2018)

«Solo : a Star Wars story» est un spin-off, fruit de la stratégie mise en place par Disney depuis le rachat de la franchise, en 2012. Le film se déroule après la fin de la République et l'avènement du régime impérial. Il explore les jeunes années de Han Solo sur trois années. Pendant ce temps, le jeune homme va déserter l'armée impériale pour devenir un contrebandier plus que débrouillard. 

Pour s'en sortir, ses capacités de pilotage exceptionnelles sont sa meilleure arme. Sa rencontre avec le Wookie Chewbacca est un des grands moments du film, tout comme ses premiers vols à bord du Faucon Millenium, son vaisseau mythique.

gcn4_5db08e3598f88.gif

Ce dernier appartient, à ce moment de la saga, à son ami Lando Calrissian. Mais ce dernier va le perdre lors d'une partie de Sabacc, un jeu dont il est pourtant un spécialiste. Pour le reste, le scénario est plus anecdotique et n'apporte pas beaucoup d'éclairages sur le reste de l'univers Star Wars. 

LA FUTURE SÉRIE KENOBI (2020 ou 2021)

La série en prises de vues réelles, qui est actuellement en production, a été confirmée en (très) grande pompe l'été dernier, lors du D23 Expo, la grande convention annuelle Disney. C'est Ewan Mc Gregor lui-même qui a annoncé, devant une foule conquise, qu'il allait reprendre le personnage d'Obi-Wan. 

Peu de détails ont filtré pour le moment, mais la série pourrait se dérouler huit ans après le terrible combat entre Anakin et Obi-Wan à la fin de l'épisode III. Luke est alors un petit garçon, et on imagine que Obi-Wan est déjà chargé de veiller sur lui, sur Tattooine. Le reste du scénario est pour l'instant inconnu, mais les amateurs sont plus que jamais en transe. 

STAR WARS REBELS (2014-2018)

La série d'animation, en quatre saisons, comporte 75 épisodes de 22 minutes. Elle se déroule quatorze ans après l'épisode III et donc cinq ans avant «Episode IV : un nouvel espoir», qui marque l'année zéro. A cette époque, l'emprise de l'empire est quasiment totale sur la galaxie et la résistance est en grande difficulté.  

Les forces impériales, dont les fameux stormtroopers, traquent les derniers chevaliers Jedi ayant survécu à la purge. La rébellion tente alors de s'organiser. La série suit les aventures d'Ezra Bridger, un adolescent humain doté de capacités exceptionnelles. Il pourrait même devenir un Jedi, et pourra compter sur le soutien de Kanan Jarrus, un ex-padawan de 28 ans, qui a survécu à l'ordre 66 en cachant ses pouvoirs et en n'utilisant plus son sabre laser.

ROGUE ONE (2016)

Une belle réussite de la part de Disney, et même un de ses principaux faits d'armes depuis le rachat de la franchise Star Wars en 2012, pour 4 milliards de dollars. «Rogue One» raconte les événements se déroulant juste avant l'épisode IV et peut donc être qualifié d'épisode III et demi. 

Pendant des années, les fans s'étaient demandés comment la rébellion avait réussi à se procurer les plans de l'étoile de la mort. Dans ce scénario original, on suit Jyn Erso, une jeune femme solitaire recrutée par les rebelles pour cette mission à hauts risques. Et pour cause, Galen Erso, son père, est le concepteur - sous la contrainte - de l'Étoile de la mort. Pendant deux heures, le fan service est total, et même le fameux défaut dans la cuirasse de l'arme ultime est évoqué pendant le film, ce qui lui donne une saveur toute particulière. 

giphy_5db0715421f53.gif

Plusieurs scènes sont entrées au panthéon de la saga, telles la bataille de Scarif au milieu d'un lagon turquoise, l'émouvant sacrifice des héros, ou encore la dernière scène, avec Vador et la princesse Leia en vedette, qui fait le lien direct avec l'épisode IV, le premier à être sorti au cinéma, en 1977. 

ÉPISODE IV : un nouvel espoir (1977)

Est-il nécessaire de présenter l'épisode IV ? Luke Skywalker, élevé par des paysans sur Tatooine, rêve de devenir pilote. Il tombe sur R2D2, un droïde qui doit remettre un message de la princesse Leia à un certain Obi-Wan Kenobi. Hasard galactique, un ermite, appelé Ben Kenobi, vit dans les parages.

A la recherche du robot, des soldats impériaux vont massacrer la famille adoptive de Luke, ce qui va le pousser à partir à l'aventure. Vont suivre la rencontre avec Han Solo, dans un bar louche, une course-poursuite avec l'Empire, le fameux duel au sabre laser entre Obi-Wan et Dark Vador, au «dynamisme» sidérant.

lxprfb_5db1a7a938d11.gif

La scène finale, juste après la destruction de l'étoile de la mort, avec une remise de médailles et des embrassades, est quant à elle un modèle de Happy end à l'américaine, mais elle constituait surtout un épilogue acceptable en cas d'échec en salles. Qui n'a pas eu lieu. 

ÉPISODE v : l'empire contre-attaque (1980)

Après le succès monstre de 1977, George Lucas a les coudées franches. L'épisode IV était assez manichéen, l'épisode V prend une tournure plus sombre et torturée. Au point d'être la partie préférée de nombreux fans de Star Wars.

L'histoire se déroule trois ans après la bataille de Yavin. Après une défaite face à l'Empire lors de la bataille sur la planète Hoth, Luke et Han se séparent. Le jeune Skywalker part alors sur la planète Dagobah afin de suivre la formation de Jedi auprès de maître Yoda.

remorsefulgrayblackfly-size_restricted_5db1c924da1de.gif

Là, il va parfaire ses connaissances et maîtriser la force. Même si «beaucoup, encore, il te reste à apprendre», comme lui explique le sage petit bonhomme.  Pendant ce temps, Han Solo est capturé et pris au piège dans de la carbonite. Il est ensuite livré à Boba Fett, un chasseur de primes mandalorien à la solde de Jabba le Hutt, un infâme chef de gang installé sur Tatooine.

Le film est marqué par une autre scène clé : le combat où Luke se fait trancher la main par Dark Vador et où il apprend, dans le même temps, que le seigneur noir est son père. Dure journée, vraiment.

giphy_1_5db1d942bbfc7.gif

ÉPisode VI : LE RETOUR DU JEDI (1982)

Un feu d'artifice pour tous les amateurs de space opera. Un an après les événements de l'épisode V, l'Empire construit une nouvelle étoile de la mort. Pendant ce temps, Luke se rend sur Tatooine pour délivrer Han, avec succès. 

Après une ultime rencontre avec Yoda, Luke apprend qu'il a une sœur jumelle, Leia. Il se rend auprès d'elle et part, avec Han, sur la planète Endor pour une mission cruciale : désactiver le champ de force qui protège la nouvelle étoile de la mort. Après avoir appris à Leia qu'il est son frère, Luke s'éclipse et se rend devant Vador pour tenter de le remettre dans le droit chemin. Sans succès.

S'ensuit une bataille gigantesque dans les forêts d'Endor, où les rebelles reçoivent l'aide inattendue des Ewoks, un peuple autochtone. 

giphy_2_5db1e09af04ad.gif

L'étoile noire II est détruite et Vador se sacrifie finalement pour sauver son fils, que Palpatine allait tuer. Dans un déluge d'effets spéciaux, l'Empire s'effondre,  et la victoire semble totale pour les rebelles. Ou pas ? 

THE MANDALORIAN (2019)

Avant la série Kenobi, une autre série télé Star Wars en prises de vues réelles vient de débarquer sur Disney+, la nouvelle plate-forme de streaming disponible depuis le 12 novembre aux Etats-Unis, au Canada, en Australie et aux Pays-Bas. La France devra, elle, attendre le 31 mars prochain.

Dans cette série, le «héros» est un chasseur de primes mandalorien, qui évolue dans la période située entre la chute de l'Empire et l'émergence du Premier ordre, trente ans plus tard. Le créneau est assez large, mais nous avons une certitude : Pedro Pascal incarnera le personnage casqué. Dans le petit univers des séries télé, il bénéficie d'une hype assez conséquente après avoir incarné la Vipère, un élégant combattant au destin funeste et douloureux, dans Game of Thrones. 

Parmi les autres acteurs confirmés au casting, on trouvera du très costaud, avec notamment Gina Carano, une combattante de MMA, et Carl Weathers, qui incarnait Apollo Creed dans une autre saga mythique : Rocky. 

L'intrigue reste en revanche assez nébuleuse, pour le moment, et seules les 30 premières minutes ont été récemment diffusées devant un parterre de journalistes.

STAR WARS RESISTANCE (2017-2018)

«Star Wars Resistance», une autre série d'animation diffusée depuis 2018, se déroule aussi durant ces années troubles. Elle est centrée sur Kazuda Xiono, un jeune pilote recruté par la Résistance, chargée d'espionner la menace grandissante du Premier Ordre, après la «chute» de l'empire.

On peut légitimement penser qu'elle se déroule un peu plus tard que « The Mandalorian», dans les années qui précèdent immédiatement l'épisode VII. En effet, le célèbre pilote de la résistance, Poe Dameron, est déjà présent au générique et paraît avoir presque le même âge que dans l'épisode VII.

Parmi les autres éléments intéressants - et novateurs - de cette série, on peut citer la présence d'un couple officiellement gayOrka et Flix, qui est le tout premier de la saga. 

ÉPISODE VII : LE RÉVEIL DE LA FORCE (2015)

La renaissance du mythe, en 2015. L'histoire se déroule trente ans après la destruction de la seconde étoile de la mort. Luke Skywalker, le dernier Jedi, a disparu. Son élève, Ben Solo, a basculé du côté obscur et s'est rebaptisé Kylo Ren. Fils de Leia et de Han, il voue même un véritable culte à la honte de la famille, son grand-père Dark Vador.

kylo-ren-dans-star-wars-gif_5db21890af09e.gif

 Surpuissant, il va trouver sur sa route la jeune Rey, une orpheline qui a grandi sur la planète Jakku et semble avoir de sérieuses prédispositions pour la maîtrise de la force. Elle sera aidée dans sa quête par Finn, un déserteur de l'Empire, Poe Dameron et par BB-8, un droïde très attachant. 

Après une série de péripéties et de combats, ils vont réussir à dominer le Premier ordre en détruisant la base Starkiller. Ils parviennent aussi à localiser Luke. Rey part alors sur la planète-océan Ahch-To pour le rencontrer.  

ÉPISODE VIII : LES DERNIERS JEDI (2017)

Sorti en 2017, l'épisode VIII commence là où l'épisode VII se termine, par la rencontre entre Rey et Luke. Après des débuts tendus, leur relation va s'améliorer et Luke va accepter de la former, à la dure.

Etrangement, Rey et Kylo Ren semblent liés par la pensée et peuvent communiquer à travers des visions. La padawan est persuadée de pouvoir convaincre Kylo d'abandonner le côté obscur. Elle part à sa rencontre et elle est faite prisonnière. Alors qu'elle est livrée pour être tuée au suprême leader Snoke, Kylo Ren se retourne contre lui et le tue. Un retournement de situation suivi d'un des combats les plus graphiques de la saga, qui oppose le duo Rey-Kylo aux gardes d'élite de l'infâme Snoke tout de rouge vêtus. 

informalabledogwoodclubgall-size_restricted_5db21dc70e3d6.gif

Malgré ce combat victorieux à deux contre dix, Kylo ne semble pas prêt à abandonner le côté obscur et propose à créer de créer un nouvel ordre. Elle refuse, bien entendu, et leurs chemins se séparent à nouveau. 

Quant à la flotte rebelle, après avoir été presque totalement décimée, elle réussit à atteindre une ancienne base abandonnée. Une bataille épique se déroule alors, avec un affrontement dantesque entre Kylo Ren et Luke. Mais tout ceci n'est qu'une illusion. Luke n'a pas quitté la planète Ahch-To et c'est une image qu'il a projeté grâce à sa maîtrise de la force.

Epuisé, il stoppe le combat et se transforme en pur esprit, comme Yoda et Obi-Wan avant lui. 

ÉPISODE IX : L'ASCENSION DE SKYWALKER (2019)

La tension est à son comble. L'épisode IX va mettre un terme à la troisième trilogie, entamée en 2015.

La dernière bande-annonce, dévoilée le 21 octobre, affole les compteurs puisqu'elle a déjà été vue 20 millions de fois. Mais elle multiplie surtout les fausses pistes et il est difficile d'en tirer des conclusions. En matière de théories fumeuses, on est servi. Seule certitude, Rey et Kylo Ren vont s'affronter à nouveau, et une des batailles spatiales les plus folles de l'histoire se prépare.

Et si Poe, Finn et BB-8 sont évidemment de la partie, l'épisode IX n'oublie pas de rendre un dernier hommage à ses anciennes gloires. C3-PO, R2-D2, Chewbacca, Leia ou encore Lando auront leur rôle à jouer... Clin d'oeil ou incroyable réunion digne des Avengers ? Plus que quelques semaines à trépigner d'impatience.  

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles